/fr/actions/androidapp/member_fields /fr/actions/androidapp/member_info

L'homophobie ? Il y a une app pour ça

Android, qui fait partie de la famille Google, a soutenu les droits des personnes lesbiennes, gays, bi et trans à plusieurs reprises dans le passé.

38.755
OBJECTIF: 50.000
38.755 personnes soutiennent cette campagne. Aidez-nous à atteindre 50.000
5 octobre : rarement une "page introuvable" nous a rendus si heureux !
Google vient de répondre à notre mobilisation venue des quatre coins du monde en retirant l'application homophobe "Mon fils est-il gay ?" de sa plateforme Android Market.


Posté : 28 septembre 2011

La plateforme de Google vend une drôle d'application pour les utilisateurs de ses smartphones Android : intitulée "Mon fil est-il gay ?", l'app pose 20 questions aux mères, demandant si leur enfant "fait très attention à ses tenues" ou s’il préfère "le football" aux "comédies musicales" pour déterminer son orientation sexuelle.

L’application va même jusqu’à insinuer que le divorce des parents peut rendre leur enfant gay.

Si elle est sérieuse, l’application est infamante et mensongère. Si c’est une blague, elle est faite aux dépens de millions d’adolescents qui se battent pour faire respecter leur identité. Interpellons les équipes de Google pour que l'application soit retirée du store.

LES 20 QUESTIONS DE L'APPLICATION ?
L’application va même jusqu’à insinuer que le divorce des parents peut rendre leur enfant gay. Interpellons les équipes de Google pour que l'application soit retirée de l'Android store.

À : l'équipe développement de Google

Je vous demande de retirer l'application "Mon fils est-il gay?" au plus vite. L'application est un questionnaire homophobe, qui décide de l'orientation sexuelle de l'enfant en demandant aux mères s'il « fait très attention à ses tenues » ou s’il préfère « le football » aux « comédies musicales ». Pire encore, l’application suggère qu’être gay n’est pas dans l’ordre des choses ou que vos parents vous ont mal élevé.

En tant que soutien de la cause LGBT dans le passé, je vous demande de retirer l'application, et d'empêcher ses développeurs de continuer à répandre une homophobie primaire.

All Out protége votre vie privée et vous tiendra au courant des suites de cette campagne ainsi que des nouveaux appels